Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 07:00

Etape 6 vers Strasbourg, enfin c'est l'arrivée !

 

Les temps forts :

- nos guides du club de Wasselonne arrivent
- nous roulons un peu et ils nous offrent une copieuse collation
- piste cyclable jusque Molsheim
- visite à pied du centre ville
- déjeuner dans un excellent restaurant LA METZIG
- piste cyclable longeant La Bruche jusque Strasbourg
parmis les autres groupes de plus en plus nombreux
- arrivée à l'hôtel et dîner festif à LA VICTOIRE, remise de cadeaux !

 


 

 

Compte-rendu détaillé :  

7h00 sonnent au réveil et la désagréable impression de ne pas avoir dormi car le clocher à 50 mètres n'a pas cessé de marquer les heures, demies et quarts de la nuit... Le temps de remballer les bagages et s'habiller que toutes les autres sont déjà dehors avec leurs vélos avec nos guides du jour. A force d'avoirt été habituées à un excellent service d'hôtellerie nous voilà déçus, il faut réclamer très clairement du pain plusieurs fois et quel sourire Madame...

 

C'est reparti pour les photos de groupe, avec 3 cyclistes du club vosgien de Wasselonne :
- Alice (à gauche toutes, en rouge, qui fermera la marche),
- Didier (au fond en noir, qui mènera le groupe 2, c'est le président de leur club)
- Jean-Claude (barbichu en bleu face à lui, qui guidera devant, président honoraire)

 

Nous quittons tranquillement La Broque et Schirmek. Peu de traffic même aux heures de pointes ici, ça dépayse ! Nous traversons Herbach et Wisches, nous interrogeant sur les prononciations possibles ou souhaitables. 

 

Bientôt suivi de Lutzelhouse et Urmatt où nos hôtes "Les Grands Tétras" nous souhaitent la BIENVENUE, et avaient chauffé un bon café et préparé une appétissante collation . ça rattrape de très loin le petit-déjeuner du gîte et toutes les Vosges remontent dans mon estime. 

 

Forcément, en retour, ils ont un concert exclusif de la meilleure chorale des cyclistes des Hauts-de-Seine et leur fameux tube interplanétaire "On est le TASSE. Toutes à Strasbourg..." (sur l'air "d'allez les verts")

 

Thés au choix, café, chocolat chaud. Mais surtout Kougelhopf frais de ce matin du pâtissier voisin. Paraît-il qu'en Belgique les Strudels ont un autre nom. Tant qu'on arrive à se comprendre... Nous espérons que le club suivant, de Normandie, attendu ici aussi, en aura encore un peu car nous en avons raffolé (sinon elles se rabattront sur le pinot gris). Excellent ravitaillement !

 

Presque une heure d'échanges et nous retournons gaiement sur les routes sèches en suivant toujours la rivière La Bruche parfois sur des pistes cyclables, entre des menuiseries industrielles et forêts. C'est boisé de toutes parts et de toutes sortes.


GAG ! Nous arrivons quand même à nous égarer sur la piste cyclable. Du fait, ni une ni deux, Claudine reprend la direction de la chorale immédiatement :

 

Revoilà le canal. Nous ne sommes plus vraiment sur la flèche Audax Paris-Strasbourg, mais tant mieux, car voici le château des Rohan à MUTZIG (prononcer comme "moustique"), transformé en cinéma :

 

Le vrai tourisme-évasion continue de nous épater avec l'Untertor tour-porte (j'ai fortement résisté à l'envie de passer en-dessous , car c'est "mal" dans le code de la route de rouler en sens inverse...)

 

 

Et voici MOLSHEIM, dont le nom provient du latin mola, signifiant "moulin" et eau, toujours en suivant la rivière, où nous double un couple de cyclotouristes qui vont à... tentez de deviner un peu... Strasbourg ? Et non. A Rome ! A priori ils arriveront bien après nous.

 

Nous allons doucement où est faite la Veyron (rien à voir avec le fleuve Averyon) , grosse voiture de sport bon marché, à l'usine Bugatti, même si de dehors il y a peu à voir. Et à nouveau, à la moindre halte (ici devant le MacDo, on ne se refuse plus rien), le groupe recommence à pousser la chansonnette.

 

Passage devant la grande église des Jésuites et arrêt après la porte des Forgerons.

 

La place devant le restaurant où nous irons nous restaurer (bah oui comme dit Bigard on est pas venues pour un tennis !) est envahie des milliards de cyclotes du 92 que nous sommes. Le déjeuner frugal sera pris à la Metzig (anciennement grande boucherie).

 

Long tour en centre ville. Jean-Claude a vraiment une double casquette de guide vélo et touristique. La statue d'Ettoré Bugatti. La chapelle. Tombeau de Jean de Dirpheim. Un mémorial. La Maison de la monnaie. Les noms de rues sont traduits. Un charpentier artisanal est applaudi pour son habile planté de clou. Une hotte de vendage reconvertie en pot de fleur. Et enfin le tant attendu menu , modérément arrosé. Avec pour la majorité de succulentes bouchées à la reine et un café gourmand.

 

Il faut tout de même arriver à 17h à l'hotêl, dans 3 heures à 30 km, mais nous devons prévoir large, car la fin du trajet peut réserver encore des surprises. A commencer par des CIGOGNES
(et je taquine notre guide en demandant si - comme à Hollywood, Disneyland ou les galeries Lafayette - ce sont des automates empaillés... alors qu'une autre en liberté passe juste alors !)
 

 

Phase finale : nous nous engageons alors sur l'itinéraire cyclable du canal de la Bruche, numéroté 12, parmi les "800 km de loisirs, de sport et de découvertes" qu'arbore fièrement ce panneau signé www.bas-rhin.fr

 

Et voici déjà l'ambiance festive imaginée depuis longtemps. Les cyclottes arrivent de partout en même temps que nous. Nous croisons même le groupe du 94 qui repart en ballade dans l'autre sens. Les filles de Brest venues en 10 jours ayant parcourues 890km, dont le col du Donon ce matin. Du nord, du Sud. ça défile sans cesse. Notre longue file répète "vélo devant" , "vélo derrière", "piéton en face" etc ça zig-zague, ça sonne et ça klaxonne. C'est vraiment comique.

 

Y en a partout partout ! Les locaux doivent être un peu dépassés. Nous rencontrons même 2 autres tandems. Et à forcer de rouler dans l'herbe pour discuter avec nous sans encastrer personne, Didier crève...

 

C'est presque acrobatique. Sous les ponts on baisse la tête et dessus on lève les bras (je plaisante), on se croirait sur les grands manèges à la foire du trône. Un grand bravo à nos guides qui nous ont emmenées en centre ville en esquivant les routes bruyantes et encombrées de grosses boites métalliques qu'il y a dans nos contrées polluées (vous savez bien les machines à tuer communément.appelées automobiles, indispensables dès 10 mètres à tous les faignants. Franchement qu'attendent les dirigeants pour donner la priorité aux vélos partout ? Paris en vélo c'est zéro).
 

 

Dernier point touristique : le parc du Heyritz, inauguré en 2014, et tout premier parc en Europe à être non-fumeur. Bonne initiative locale (alors que sur ce point aussi, dans les hautes sphères du pouvoir, on traîne la savate pour agir fort, comme outre manche et tout le monde a survécu à l'interdiction de fumer dehors). Toutefois la petite barrière en angle droit pour rejoindre la piste n'est pas commode à aborder en vélo, encore moins en tandem, et pas non plus en peloton. AïE ! Une chute.

 

Chute non fatale heureusement. Bravo Martine, allée jusqu'au bout malgré tout. Mais l'arrivée se complique. Et les autres groupes qui rappliquent. (si c'est écrit Finistère, pas de mystère, le groupe des 100 bretonnes continue de débouler). 

 

Deux-trois croisements de tramways plus tard, nous voici à l'hotel L'Esplanade, bagages déchargés. ON A RÉUSSI ! NOUS SOMMES A STRASBOURG. Le monde peut s'écrouler maintenant. Nous allons nous coucher...
Même si un dernier PAN ! retentit. Ce n'est pas un coup de feu mais le pneu de Didier qui a eu une hernie... décidément.

 

Martine est emmenée aux urgences, juste avant l'averse ! Nous aurons eu de la chance aujourd'hui. Et nous la retrouverons en fêtant tout ça à LA VICTOIRE, devant des spaetzles (sortes de pâtes) pendant la remise de nombreux cadeaux de remerciement.


 

La soirée s'est terminée par une enchaînement de blagues plus ou moins coquasses (la maladie de la touffe, l'ours gay, un euro quatre-vingt-quinze... ou encore les deux fous en tandems, dont un qui s'arrête pour dégonfler son pneu, et quand l'autre lui demande ce qu'il fait, le premier répond "je baisse la selle".)

 

Félicitations à notre organistrice en chef Muriel donc, pour une année de travail acharné.

 

LES PHOTOS :

L'album complet est ici :

http://www.nanterre-cyclotourisme.fr/album-2016-06-03-la-broque-strasbourg.html

 

LES CHIFFRES :


* matin : La Broque -> Molsheim
Distance = 32,8km
Dénivelé = 89m
Vitesse Max. = 36,4km/h
Temps écoulé = 2h40mn01s
 

* après-midi : Molsheim -> Strasbourg
Distance = 27,6km
Temps écoulé = 2h05mn58s
Vitesse Max. = 32,8km/h
Dénivelé : 12m

 

LA CARTE :

des trajets réalisés :

* MATIN :

 

 

* APRES-MIDI :

 


* le trajet prévu : (la fin de la flèche Audax, par Obernai)
http://www.openrunner.com/index.php?id=6114100

 
 

F.G.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Actualités

Sorties Club :

08H30 LE DIMANCHE MATIN DEPUIS LE 06 NOVEMBRE 2016
pour les 2 groupes le dimanche matin, RDV devant le siège ESN
+
 et toujours en semaine : selon disponibilités, souvent mercredi ou jeudi matin

Prochains Rallyes :
 

  • dimanche 26 février 2017 :  rallye "Souvenir Eve Rousseau" par l'Amicale cyclotouriste Versaillaise qui fête ses 20 ans pour 40, 60 ou 80 km (+13km depuis l'ESN). ATTENTION départ déplacé dans l'enceinte même du stade situé au   53  rue Rémont. Accès direct par la rue Coste. Détails sur http://www.versailles-cyclo.net/  ou par là
     
  • dimanche 12 mars 2017 : NOTRE RALLYE "rando souvenir Michel Jaquet" 20, 40, 60, 80 ou 100 km, départ gymnase Paul Langevin, Nanterre. Inscription 4 ou 6 euros, de 7h30 à 10h00. Merguez à l'arrivée ! Détails par ici ou dans notre page Rallye
     
  • samedi 4 mars 2017 : "Tous cyclistes en Yvelines" pour 63, 80 ou 100 km depuis Bois d'Arcy à partir de 13h00, gratuit pour les adhérents FFCT, organisation Codep 78. Détails par ici. 


 

 

Tous les rallyes à venir sont sur le site de la FFCT (ligue Île-de-France)  ou bien côté FSGT et UFOLEP ou encore NAFIX

 

 

Autres événements :

  • samedi 25 mars 2017 : nouvelle édition des animations handicap ou non "La même passion du sport" au centre sportif du mont valérien, 10-12 rue de Suresnes, organisée par l'OMEPS. Bénévolat demandé durant la journée (voire la semaine)
     
  • dimanche 15 Octobre 2017 : 4ème édition des Foulées de Nanterre (bénévolat encadrement signaleurs commissaires de pistes requis)
     
dimanche 9 octobre 2016 : rallye de Colombes L.S.O. , 35, 70 ou 100 km
http://faber.vefblog.net/

Météo Nanterre

Strava

Rétrospectives

 

Séjours 2016

Strasbourg : du 29 mai au 5 juin
Jura : 4 et 5 juin

L'Ardéchoise : du 16 au 18 juin
Reims : 26 juin
Cabourg : 10 septembre
Dieppe : 9 octobre

 

Séjours 2015

Vendée : du 14 au 17 mai
L'Ardéchoise : du 17 au 20 juin
Norvège : 10 au 25 juillet

 

Séjours 2014

Bourgogne (Garchy) : du 7 au 11 mai
Paris-Roubaix : le 8 juin
L'Ardéchoise : du 17 au 21 juin
La Montagne de Reims : le 29 juin
Honfleur : 13 et 14 septembre
Chine : 1er au 12 novembre

 

Séjours 2013

Bourgogne : du 8 au 12 mai
Alpes : du 31 mai au 5 juin
L'Ardéchoise : du 14 au 16 juin
Honfleur : 14 et 15 septembre

 

Séjours 2012

Londres : du 17 au 20 mai
L'Ardéchoise : 16 juin
Honfleur : 8 septembre

 

Séjours 2011

Roubaix : 9 avril
Sarthes : 22 au 24 avril
Luxembourg : du 2 au 5 juin
Honfleur : 10 septembre

 

Séjours 2010

Bruxelles : 13 et 14 mai
L'Ardéchoise : 21 juin
Honfleur : 11 septembre